La tenue de crayon : essentielle pour l'écriture

Du temps où l'on écrivait à la plume, il était vraiment rare de tenir l'outil scripteur avec une position des doigts, du poignet ou de la main vraiment atypique. L'outil ne permettait pas d'écrire dans n'importe quelle position, et l'élève passait de longues heures d'apprentissage à le maîtriser. Aujourd'hui par contraste, les outils d'écriture sont beaucoup plus tolérants, et fonctionnent dans presque toutes les positions. Et nos jeunes passent beaucoup moins de temps à apprendre à s'en servir. C'est un progrès indéniable, car c'est du temps qui est gagné pour d'autres apprentissages. Cela a permis à beaucoup plus d'élèves d'accéder à la maîtrise de l'écriture par rapport au siècle dernier.


Mais une conséquence néfaste de cette évolution est qu'on observe aujourd'hui de nombreuses tenues de crayon peu ou pas fonctionnelles : Pour plus de la moitié des élèves, l'origine des problèmes d'écriture qu'ils rencontrent durant leur scolarité vient d'une mauvaise tenue de crayon.


Pour écrire de façon fluide et sans douleur, il est vraiment crucial de bien tenir son crayon. Contrairement à ce que les non-spécialistes peuvent croire, toutes les positions des doigts sur le crayon ne se valent pas. Lorsqu'il y a une difficulté avec l'écriture, il faut donc commencer logiquement (le plus souvent) par la remédiation de la tenue du crayon pour être efficace.


La bonne tenue de crayon s'enseigne, et s'apprend.


Si je devais vous résumer la bonne tenue de crayon de manière extrêmement lapidaire, je vous dirais que la meilleure prise utilise trois doigts. Le crayon est bien tenu lorsqu'il est entre la pulpe du pouce et la première phalange du majeur. L'index doit reposer souplement sur le crayon. Il est possible remarquer que le pouce et le majeur forment un cercle (J'aime utiliser l'image d'un soleil pour l'expliquer aux enfants).


Mais, bien sûr, ce résumé est vraiment très raccourci. De nombreux enseignants et parents me demandent régulièrement plus d'explications, et souhaitent connaitre les exercices qui permettent d'automatiser le bon geste, à l'école ou à la maison. C'est pourquoi j'ai rédigé un petit guide focalisé sur ce problème de la tenue de crayon. J'espère qu'il pourra vous être utile.



Dans ce guide d'une vingtaine de pages, je vous explique le rôle des doigts, les différentes tenues de crayon les plus courantes et leurs conséquences sur l'écriture, et je vous propose une progression simple pour accompagner ou corriger vos élèves dans l'apprentissage de l'écriture. Vous pouvez le télécharger gratuitement sur cette page.


Bonne lecture,


Et n'hésitez pas à revenir vers moi si des difficultés apparaissent dans la mise en pratique.



Pour aller plus loin,

La progression pour bien automatiser la tenue de crayon de vos élèves visible sur l'image au-dessus est disponible sous forme d'une petite fiche à télécharger dans la page outils pédagogiques.


Les rituels et exercices décrits dans ce guide sont également expliqués sur d'autres articles de mon blog :