Tenue de crayon : pourquoi il est crucial d’enseigner la bonne tenue de crayon

Bien évidemment, il ne suffit pas de changer une tenue de crayon pour rééduquer une écriture. Néanmoins, on peut obtenir une amélioration de l’écriture significative en ne travaillant que ce point-là dans un premier temps.



Comme vous avez pu le voir dans la vidéo ci-dessus, une mauvaise tenue de crayon peut-avoir des conséquences directes sur la qualité de l’écriture.

Dans le cas d’Arthur, que vous découvrez en train d’écrire dans la vidéo, la mauvaise position n’est pas évidente à repérer pour une personne qui n’est pas habituée. Et pourtant, c’est la source d’une partie de ses problèmes (pas tous, cependant, loin de là même, cela aurait été trop simple).

Lorsque le crayon est bien tenu, c’est-à-dire entre la pulpe du pouce et la première phalange du majeur avec l’index qui repose souplement sur le crayon, on remarque que les doigts forment un cercle. J’aime utiliser l’image d’un soleil pour l’expliquer aux enfants.

Sur cette deuxième illustration, vous pouvez voir que le crayon est bloqué dans la zone que j’ai matérialisée en rouge et que le pouce s’enroule autour du stylo plume. Attrapez un crayon, et essayez de prendre cette position. Vous pourrez ainsi imaginer une petite partie des tensions que cela peut provoquer chez l’enfant et plus encore chez l’adolescent qui écrit énormément au collège ou au lycée.



La bonne tenue de crayon n’est pas innée, il faut l’enseigner!


Les ressources utiles de Laurence Pierson


© 2017

par Anne-Gaël Tissot Sos-écriture
 

Mentions légales