Pourquoi faut-il incliner son cahier pour bien écrire?

Je donne souvent à mes élèves une consigne toute simple qui permettra avec un peu d'entraînement de débloquer leurs problèmes d'écriture : je leur demande de ne pas gardez leur feuille droite par rapport à la table, mais de la pencher. Et mystérieusement, même si les débuts sont difficiles, leur écriture s'en trouve améliorée par la suite. Il n'y a en fait aucun mystère la dessous, juste un peu de biomécanique.




Lorsqu'on écrit, on effectue une trace (de gauche à droite dans notre alphabet latin) qui comporte des mouvements verticaux (pensez à la boucle de la lettre l par exemple) composés avec un mouvement horizontal général de gauche vers la droite. Les mouvements horizontaux se déroulent sur quelques interlignes de hauteur (12mm au maximum pour la lettre f ) alors que le mouvement horizontal va s'effectuer sur toute la largeur de la page. Si ce sont bien les doigts de la main qui assurent les mouvements verticaux, ils ne sont pas capables d'assurer l'essentiel du déplacement horizontal qui va être effectué par un déplacement de l'avant-bras. Le poignet est aussi peu utilisé que possible dans cette configuration.


En revanche, quand la feuille est perpendiculaire à la table et posée devant soi, l'avant-bras recouvre cette feuille, et la main se retrouve posée sur la ligne d'écriture. L'enfant va certes utiliser ses doigts pour écrire, mais aussi son poignet qui sera utilisé pour les lettres à hampes (qui montent), et les lettres à jambages (qui descendent). Quant à la main, sa position sur la ligne empêche l'avancée du stylo vers la droite. Elle progresse par petits sauts successifs : quand les doigts sont trop proches de la main pour écrire confortablement, c'est le moment de déplacer la main de quelques centimètres. Le mouvement se déroule par à-coups, ce qui perturbe considérablement l'écriture. De plus, les droitiers ne voient pas où ils vont, d’où souvent des difficultés à rester sur la ligne et à anticiper le retour à la ligne. Quant aux gauchers, la main recouvre ce qui vient d’être écrit ce qui peut causer des bavures, des répétitions ou oublis de mots, de syllabes.


Pour éviter ce problème il suffit d'incliner le cahier (la bonne mesure c'est que le bord du cahier soit parallèle à l'avant-bras). Et pour les gauchers me direz-vous ? C'est toujours l'avant-bras qui écrit qui doit être notre guide : la feuille est donc inclinée dans l'autre sens, toujours dans l'axe de l'avant-bras qui écrit.



Pour automatiser cette posture au démarrage de l'écriture j'utilise avec mes élève le rituel 1,2,3 partez :

  • 1 - je penche mon cahier,

  • 2 - je positionne mes doigts sur le crayon,

  • 3 - je place la main sous la ligne

  • et c'est parti !



Je vous résume toutes ces indications pour la posture dans deux petites fiches (une pour les droitiers, une pour les gauchers). N'hésitez pas à les afficher en classe. Elles sont téléchargeables gratuitement sur la page outils pédagogiques.


Gardez en tête que vos élèves ne vont pas avoir l'habitude de pencher leur feuille (ce n'est pas naturel) ni d'écrire avec cette nouvelle posture (qui aurait dû leur être enseignée dès le début). Il va donc falloir qu'ils s'entraînent pour y arriver et que leur écriture s'améliore ensuite. De plus, cela ne peut marcher que si l'enfant tient correctement son stylo avec des doigts mobiles... C'est pour cette raison qu'il faut respecter les 3 étapes du 123 partez : pencher le cahier ne suffit pas, il faut également positionner correctement les doigts sur le crayon et mettre la main sous la ligne d'écriture.



Et pour ceux et celles qui sont intéressés, et veulent en savoir plus, j'ai enregistré une formation spéciale sur sur la posture et la tenue de crayon. Cela dure 2 heures, mais vous pouvez le suivre à votre rythme. On y revoit non seulement cette problématique de la posture générale, mais aussi la bonne tenue de crayon. Cette formation est plutôt à destination des enseignants de maternelle et de primaire pour aider leurs élèves, mais ne nécessite pas de connaissances particulières et est ouverte à tous.


Je propose également régulièrement un module spécifiquement consacré à la remédiation de la posture et de la tenue de crayon, en Visio-conférence ou en intervention à la demande des établissements scolaire et des établissement de formation de maitres. Furetez sur mon site il y a plein d'autres modules de formation sur l'enseignement de l'écriture qui vous intéresseront certainement.

2,797 vues0 commentaire