En écriture cursive, les passagers descendent à la fin du mot

Pour être efficace, l’écriture cursive doit minimiser le nombre d’interruptions du geste et les changements de direction. Comment faire avec les accents, les points sur les i et les barres du “t”, qui sont forcément tracés séparément de leur lettre ? La bonne méthode consiste à ne les écrire qu’une fois le mot complet formé.

Le message à passer aux élèves est que l’écriture cursive est comme un train. Quand les passagers (les points, les accents et les barres) montent et descendent à chaque arrêt, c’est un omnibus : ce n’est pas très rapide. Si tous les passagers descendent à la fin du trajet c’est un TGV : c’est bien plus rapide.

La démonstration sur l’écriture d’un mot simple :

Dans toute méthode d’enseignement de l’écriture, il faudrait apprendre ce point important : 

  1. ne pas interrompre l’écriture d’un mot en cursif pour placer les accents ou les points, 

  2. tracer les barres de t, les accents et les points seulement lorsque le mot est terminé.

(et en plus cela donne une occasion à ceux qui sont fâchés avec l’orthographe de relire le mot). Concrètement, voici la différence








#TrucsetAstuces #Legestedécriture #Scolarité #Cursive #Video

© 2017

par Anne-Gaël Tissot Sos-écriture
 

Mentions légales