10 avantages insoupçonnés de l'écriture manuscrite

Mis à jour : avr. 15


Pourquoi encore écrire à la main à l’ère du numérique ?


C’est vrai cela, pourquoi encore s’embêter et embêter nos enfants à apprendre à écrire à la main alors que de plus en plus dans la vie quotidienne et professionnelle, le clavier a supplanté le manuscrit ?


Ecrire à la main possède en fait de nombreux avantages sur le clavier, aussi bien pour les enfants, que pour les adultes.


Voici 10 avantages de l'écriture manuscrite que je vous livre ci-dessous :



La mémoire


- Apprendre à écrire à la main permet une meilleure mémorisation des lettres, des mots et des nombres. En effet, dans cet apprentissage la mémoire visuelle ne suffit pas. Ecrire à la main fait intervenir le corps qui produit un geste. Cette mémoire du corps, du geste, aussi appelée sensori-motrice permet de meilleures reconnaissances et identifications des mots (c’est le corps qui apprend). Lorsque l’on écrit le mot « c h i e n » à la main, les lettres sont toutes différentes, le geste qui produit le tracé est différent alors que si l’on tape le même mot à l’ordinateur, certes les doigts ne vont pas au même endroit mais le geste revient toujours à taper sur une touche. Ecrire à la main permet donc de mémoriser l’orthographe des mots et il serait incongru de vouloir apprendre à écrire sans passer par l’écriture manuscrite. Qui, lorsqu’il doute de l’orthographe d’un mot n’a jamais pris un bout de papier et l’a écrit pour se le remémorer ?



La lecture


- L’apprentissage de la lecture est de ce fait facilité d’autant plus si on invite l’enfant à oraliser ce qu’il écrit au fur et à mesure : écriture et lecture sont les 2 faces d’une même pièce. L’écriture va venir coucher sur le papier notre voix intérieure par l’intermédiaire de notre corps. Il y a donc une synchronisation qui s’opère entre ce que nous écrivons et ce que nous voulons écrire, une prise de conscience de ce que l’on fait mais aussi de la combinaison des lettres et des mots qui est la base de la lecture.


La motricité


- L’écriture à la main nécessite une bonne motricité, fine et globale, mais l’écriture va également continuer à la développer. En effet, pour écrire, le geste vient principalement des doigts qui bougent (pouce, index et majeur) et du bras qui permet d’avancer sur la ligne. Il faut avoir une bonne tenue de crayon et une posture adéquate pour que l’activité puisse être réalisée sans douleur. L’écriture par son entraînement répété va permettre de travailler ces aptitudes, de développer la coordination main-oeil et de continuer à délier les doigts.


En conclusion, pour les enfants, l’écriture à la main a tout bon : elle est bénéfique pour le développement psychomoteur et langagier.


L'art d'écrire


- Dans le même ordre d’esprit, écrire à la main permet le développement de meilleures compétences rédactionnelles. (étude de 2007, Connelly, Gee et Walsh, Université d’Oxford)


L'art de la synthèse


Pour les étudiants, prendre des notes à la main oblige à sélectionner les informations (à les reformuler et donc à traiter l’information) car il est vrai que l’on écrit plus vite au clavier qu’à la main (pour des adultes experts). En outre, écrire des lettres/des mots va faire sens dans la tête alors que ce n’est pas le cas en tapant des lettres qui se ressemblent toutes sur un clavier (taper sur un a ou un t revient au même geste alors qu’écrire à la main un a ou un t n’est pas du tout le même geste).


Faites le test à la sortie d’un amphi, demandez à ceux qui ont écrit à la main et ceux qui ont tapé à l’ordinateur de quoi traitait le cours puis comparez, vous serez surpris ! La mémorisation est donc meilleure et les apprentissages sont facilités quand on écrit à la main. Une étude a mis en avant de moins bons scores pour les étudiants qui prennent leurs notes au clavier comparé à ceux qui les prennent à la main. (Mueller et Oppenheimer, 2014)


La simplicité


Pour les adultes, un des premiers avantages de l’écriture à la main est qu’elle nécessite des moyens techniques limités : un crayon et un bout de papier. On fait difficilement plus accessible !


La liberté


En outre, ces outils ne tombent pas en panne : pas d’énergie, pas d'écran, pas de réseau, pas de surveillance possible. On retrouve ici la « liberté d’expression » dans tous les sens du terme.


La reflexion


Ecrire à la main prend du temps, cela permet de traiter et de sélectionner l’information afin que le message corresponde vraiment à sa pensée. Ecrire à la main sera donc plus propice à la réflexion et à une réflexion de meilleure qualité. En outre, cela va permettre de voir les cheminements de la réflexion, les différents essais et erreurs et comment la pensée se construit.


La personnalité


Ecrire ne laisse jamais indifférent face à son écriture ou celle des autres : on aime (ou pas) son écriture. C’est le reflet de notre personnalité, une part de notre identité et les mots écrits à la main auront plus de poids, seront plus chargés émotionnellement que ceux tapés à l’ordinateur. Si vous avez déjà retrouvé des écrits de vos ancêtres ou reçu des cartes écrites à la main, comparez ce que vous ressentez par rapport aux cartes envoyées par ordinateur, vous comprendrez sans doute mes propos ! Le contenu du message est important mais le fait qu’il soit écrit à la main lui donne une dimension autre, un petit supplément d’âme. On met un peu de soi quand on écrit à la main.


Comme vous avez pu le constater, écrire à la main reste et sera toujours utile. (Ce n’est pas pour autant que les écrans doivent être bannis, ils peuvent avoir leur utilité dans certaines situations bien précises mais ce n’est pas le propos de cet article.)


Convaincre vos enfants de l'utilité de l'écriture se fait avant tout par l'exemple : Faites votre liste de courses à la main devant eux, laissez leur des post-it avec des pense-bête, des consignes ou des mots tendres, écrivez des cartes postales, de bonne année, des faire-parts avec eux , suggérez-leur de tenir un journal, un livre d’amitié ou un cahier intime…Il y a tant de choses à faire pour « déscolariser » l’écriture à la main et la rendre plus attrayante ! Vous verrez une fois que vous aurez donné l’impulsion, ils ne s’arrêteront plus ! Cela devrait même avoir quelques répercussions positives sur votre vie de famille !


Vous allez me dire, c’est bien beau tout ça mais encore faut-il être à l’aise avec l’écriture manuscrite. C’est pour tous ces bienfaits, qu’il ne faut pas hésiter à contacter un graphopédagogue : améliorer son écriture, c’est possible, à tous les âges et ce n’est pas si compliqué que cela lorsque l’on est bien accompagné !


Pour aller plus loin sur ce sujet :



Ecriture à la main ou écriture au clavier ? Anne-Gael Tissot


The influence of writing practice on letter recognition in preschool children :

a comparison between handwriting and typing, Acta Psychologica, vol. 119(1), pp. 67-79, 2005. M. LONGCAMP et al.,



De la plume au clavier : Est-il toujours utile d’enseigner l’écriture manuscrite ? « Comprendre

les apprentissages : Sciences cognitives et éducation »

sous la direction de E. Gentaz et P. Dessus, Dunod, pp. 69-82, 2004. J. L. VELAY et al.,



Visual presentation of single letters activates a premotor area involved in writing,

in Neuroimage, vol. 19(4), pp. 1492-1500, 2003. M. LONGCAMP et al.,



Et pour ceux et celles qui sont intéressés et veulent en savoir plus sur les adaptations de l'enseignement de l'écriture pour les gauchers, il nous arrive d'organiser régulièrement des formations. Regardez les dates sur la page formation. Vous y trouverez un module spécifiquement consacré à l'apprentissage de l'écriture, mais furetez il y a plein d'autres thèmes de formation sur l'enseignement de l'écriture.

1,275 vues1 commentaire